Fredneg

Activités artistiques

Vibrations minérales

Narration en quatre épisodes

Impressions sur Alu brossé HD metal finition Résine spécial.

L’invisible à l’œuvre façonne en silence l’univers et le cycle des transformations modèle notre environnement sans relâche.

Mouvement perpétuel, éternel changement, tout se transforme continuellement en variations infinis…

J’ai voulu traduire à travers ces séries la puissance de l’échange entre les atomes, son implacable activité sous-jacente cachée derrière une apparente inertie, l’énergie diffusée par les forces élémentaires naturelles à chaque étape de l’évolution, au delà de toute intervention humaine, afin d’en révéler la beauté étincelante de mille éclats, maquillée de poudres et poussières multicolores.

Episode 1  : « Des braises dans l’océan » - Séries Vulcanescence, Luminescence,

Episode 2 :  « L’humanité en transit » - Séries Iridescence et Effervescence

Episode 3 : « Technologie hors contrôle » - Séries Incandescence et Obsolescence

Episode 4 : « Retour à la source » - Série Turbulescence Opalescence…

Notre civilisation a vu la désertification des campagnes au profit du développement citadin. Les vestiges du passé livrés à l’épreuve du temps nous offrent néanmoins un imaginaire fantastique parsemé de pierres précieuses.

 

L’urbanisme débridé, l’agitation de la métropole, l’organisation sociétale,

les émanations qui se dégagent de nos villes, nous inondent de sensations immédiates imperceptibles, jaillissement de particules invisibles qui nous pénètrent inconsciemment et influencent profondément nos comportements.

Vulcanescence 2

Effervescence 5

Eclats 1

Iridescence 1

Luminescence 5

Luminescence 4

Incancescence 3

Incancescence 2

Luminescence 2

Vulcanescence 4.

Une source d’énergie, issue des entrailles de la terre, féconde les bactéries originelles et les premières créatures aux formes insolites se développent dans les abysses sous-marines.

 

La chaleur s’intensifie, les premières gerbes de feu déchirent la croûte terrestre. Et du fond de l’océan les flots de lave embrasés jaillissent à la conquête de la surface du globe.

De ce combat titanesque entre les  puissances élémentaires s’ensuit l’éruption du volcan qui s’élève dans toute sa majesté.

 

Une fois les nuages de cendres dissipés la nature apaisée s’épanouit sur les pentes fertiles de ce monument argileux.

 

A ces phases enflammées se substitue une période de glaciation qui emprisonne la matière à travers des rideaux de verre irisés.

 

L’humanité fait son apparition et s’installe au pied de l’inquiétant géant, à la merci de ses convulsions explosives à la fois destructrices et régénératrices.

 

 

Les mondes engloutis restituent la lumière froide bleutée et du fond des océans des fontaines de particules lumineuses scintillent en silence dans l’attente de l’éternel retour des lendemains flamboyants.

 

Les civilisations se renouvellent atteignent leur apogée et amorcent inéluctablement leur déclin emportées par les dérives économiques ou les déréglements climatiques.

La nature gronde annonciatrice des cataclysmes destructeurs, les éléments se déchaînent et de grands soulèvements apocalyptiques dévastent la planète dans un spectacle féérique.

 

Calme après la tempête, paysage lavé d’impuretés prêt à offrir un nouveau décor, théâtre d’événements à venir.